Hervé quelles sont tes impressions sur cette première ?

Hervé Allouard, dans son élément.

La NHR ne faisait pas spécialement partie de mon programme cette année, j’y suis donc allé sans objectif particulier simplement parce que l’idée était originale. A savoir une organisation de 25 courses de 10 kms à travers de nombreuses capitales dans le monde. Sans trop de repères chronométriques, je me suis placé dans le sas de – 40′ sur 10 kms (facile…), et je suis parti gentiment passant le 1er km en 3’20 autour de l’hippodrome de Longchamp. Ensuite vint le temps de la remontée vers les lacs (2.5 kms de course) et une boucle en direction de la porte d’auteuil (5 kms). Un parcours assez cassant et pas vraiment roulant du 5ème km au 9ème avec le faux plat de Longchamp vent de face et puis le dernier 1 km 500 fatidique ou j’ai remonté 2 coureurs pour finir 8ème au scratch… sur une course ou mon GPS affichait à l’arrivée : 10 km 500 ! En bref, j’ai appécié cette course pour son originalité, il faisait un peu trop chaud pour espérer un chrono sur … 10 km 500 !

Tu as couru avec des nouvelles semelles, à la fois très amortissantes et très nerveuses puisqu’elles sont equipées d’une lame en carbone comme celles d’Arnaud, quelles sont tes impressions ?

Je cours avec ces semelles depuis environ 3 mois et j’ai rapidement pu constater l’absence totale de douleurs articulaires (genoux, chevilles) après les séances de fractionné sur piste ou sur route. Elles offrent à mon avis une véritable protection contre les ondes de chocs. L’amorti talonnier est très surprenant, surtout en descente. Quand à la lame carbone, il est évident qu’elle apporte une véritable aide a la propulsion dès que la vitesse devient un peu élevée.

Vue de la lame en carbone