Qu’est ce que la posturologie?

La posturologie est une spécialité reconnue qui étudie les mécanismes de gestion de l’équilibre et ses dysfonctionnements. En effet loin d’être une évidence sur le plan anatomique, le maintien de la position debout constitue pour l’homme un véritable exploit neurophysiologique.
Pour y parvenir, il a donc développé un système de régulation posturale grâce auquel il peut, se maintenir debout en dépit des contraintes extérieures, s’orienter dans l’espace et ajuster ses mouvements avec précision. A chaque instant ce système veille à ce que la posture adoptée soit la plus proche possible d’une posture idéale de référence, économe en énergie et parfaitement symétrique sur le plan des contractions musculaires.
Une mauvaise posture, quelle qu’en soit l’origine, est donc plus coûteuse en énergie et génère inévitablement des contractions musculaires, asymétriques, inutiles et souvent douloureuses.

Principe de fonctionnement :

Le système de régulation posturale utilise des informations transmises par de nombreux capteurs situés sur tout le corps pour informer le cerveau de la nature de l’environnement et lui permettre d’adapter le travail de chaque muscle afin que la station debout ou la marche se fassent dans les meilleures conditions. Dans ce système complexe, l’œil et le pied sont des portes d’entrées majeures de la régulation posturale.
Un défaut de positionnement du pied (valgus, varus..) ou une légère divergence oculaire vont donc créer un déséquilibre des chaînes musculaires posturales et par voie de conséquence une modification de la posture (rotation des épaules, bascule du bassin…. ) De nombreuses pathologies (douleurs lombaires, cervicales, articulaires, musculaires, maux de tête, vertiges…) qui seront la conséquence et non la cause d’une mauvaise posture vont alors apparaître.

Rôle du pied dans la régulation posturale :

La peau de la plante du pied comporte des capteurs sensibles à des pressions de l’ordre du microgramme. Ils ont pour fonction d’informer le cerveau sur la nature du sol (dur, mou, régulier, accidenté…) et sur la position globale du corps dans l’espace. Ainsi, si les capteurs situés sous l’avant pied se trouvent comprimés, le cerveau analysera cette information comme une chute en avant et mobilisera les groupes musculaires adéquats pour revenir vers une position d’équilibre.

Rôle du podologue dans le traitement postural :

L’objectif principal du podologue sera, après analyse minutieuse de la statique du patient ( trop en avant , trop à droite, bascule de bassin, tête inclinée ….) de lui redonner une position proche de la verticalité absolue (invariant postural) .
Cette reprogrammation posturale va se faire grâce au port de semelles dite « de posture ». Il s’agit d’orthèses plantaires réalisées sur mesure dont les éléments ne dépassent pas 3 mm d’épaisseur.
Ces fines cales agissent comme des « leurres sensoriels » qui en stimulant les capteurs de pressions sous lesquels ils sont placés ordonnent au cerveau d’ajuster le tonus musculaire conformément aux stimulations reçues. Le choix des cales de stimulation permet de rééquilibrer les contractions musculaires afin de recentrer le patient. Celui-ci adopte ainsi une nouvelle posture plus confortable, exempte de contractions parasites.
Toutefois une posture parfaite ne pourra être obtenue que lorsque les différents organes qui composent le système de régulation posturale seront parfaitement fonctionnels. C’est pourquoi il n’est pas rare qu’a l’issu de son examen clinique le podologue oriente son patient vers un ophtalmologiste, un dentiste ou un ostéopathe.

Sources : Bernard Bricot la reprogrammation posturale globale / Philippe et Sylvie Villeneuve API



Mis à jour le 30/10/2017